La maison solaire passive : un habitat écologique

Une maison solaire passive est une maison conçue pour tirer parti des avantages du rayonnement solaire afin d’économiser de l’énergie en chauffage. Grâce à sa conception, la qualité de ses composants et d’une bonne ventilation, le concept de l’architecture de la maison est d’utiliser les ressources naturelles afin de bénéficier de l’énergie.

Le concept

Ne ratez aucun article, inscrivez-vous à la newsletter
Vous pourrez vous en désinscrire à tout moment

La maison solaire passive ou maison passive est particulièrement saine car ses principes de base sont :

  • de tenir le climat
  • de choisir les matériaux qui vont capter l’énergie solaire et la redistribuer.

Sa forme est compacte pour réduire la surface d’échange thermique, sa façade est tournée vers le soleil et ses ouvertures sont placées dans cette façade. Son enveloppe est isolée avec soin pour maintenir les échanges thermiques avec l’extérieur, elle doit  aussi être parfaitement étanche pour arrêter les entrées ou sorties d’air intempestives.

Une maison solaire

Une maison solaire

L’architecture

L’architecture est l’un des aspects de la maison solaire. Sa bonne isolation est la première base car le but étant de conserver à l’intérieur de la maison la fraîcheur en été et la chaleur en hiver.

C’est donc une pratique écologique et rentable, l’apport de l’éclairage naturel joue un rôle important dans la construction de la maison solaire. Il faut donc soigner l’orientation des pièces puisque l’architecture solaire aura une influence sur :

  • le nombre, la taille et l’orientation des fenêtres
  • la disposition des pièces
  • et surtout le choix des matériaux (comme le béton, par exemple, qui a une masse thermique intérieure élevée)

L’orientation des pièces et fenêtres

Les pièces

Il est conseillé de positionner les pièces à vivre vers le sud (le salon, la salle à manger) par contre pour ce qui est de la chambre, elle est plutôt orientée vers l’est ou l’ouest (il y a le rayonnement solaire le matin ou le soir).

Et les autres pièces dites « fraîches », comme le garde à manger, sont placées vers le nord de l’habitat.

Les fenêtres

L’orientation des fenêtres et portes-fenêtres sont fondamentaux. Il faut :

  • répartir les surfaces de fenêtres et de portes-fenêtres de manière optimale
  • opter pour des fenêtres à haut rendement thermique

Pour bénéficier de l’éclairage naturel et des apports solaires en hiver, il faut prévoir une surface totale de fenêtres équivalent à 20 % de la surface habitable. Ceci est un bon compromis pour obtenir un confort thermique toute l’année.

La répartition des fenêtres sur les 4 faces de la maison se fait de la manière suivante :

  • 50 % orientées vers le sud
  • 20 % orientées vers l’ouest
  • 20 % vers l’est
  • 10 % vers le nord

Quelques conseils

  • Eviter les grandes fenêtres orientées plein est ou plein ouest, elles pourront causer les surchauffes estivales
  • Revêtir la paroi intérieure des fenêtres avec des films à faible emissivité
  • La surface totale des vitrages ne doit pas dépasser les 25 % de la surface habitable pour éviter la zone d’inconfort en hiver tout comme en été.

Pour éviter la surchauffe et bien gérer les apports solaires en été, il est conseillé de placer des auvents et des brise-soleils au balcon et à la façade.

Add Comment