Un exemple d’application des microcontrôleurs dans les panneaux solaires

Une étude par l’Institut de recherche de l’énergie solaire de Singapour (SERIS) a abouti à un projet concret qui permet d’illuminer des communautés rurales en Asie. Ce projet utilise la technologie solaire couplée avec des détecteurs de proximité et des microcontrôleurs pour créer un éclairage adaptatif et économe en électricité.

Commlight

Ne ratez aucun article, inscrivez-vous à la newsletter
Vous pourrez vous en désinscrire à tout moment

Grâce à une subvention de l’institut Singapore-MIT Alliance for Research and Technology (SMART), une équipe a lancé le concept de lampadaires solaires à bas prix qui peuvent être utilisés dans les zones non raccordées à un réseau électrique. Le développement de l’idée a conduit à la formation de la start-up Fosera Lighting afin de commercialiser le produit, appelé Commlight.

Des microcontrôleurs dans les panneaux solaires

Photo : Augusto664

Le Commlight est un lampadaire doté d’un microprocesseur intelligent et d’un capteur de mouvement qui adapte automatiquement le niveau de luminosité au plus brillant lorsqu’il détecte de l’activité. Sinon, afin d’économiser l’énergie la lampe passe en mode tamisé lorsqu’il n’y a pas besoin d’un fort éclairage. Le panneau solaire a été conçu pour intégrer des ampoules LED qui consomment peu d’énergie et des batteries lithium-ion de longue vie afin de minimiser l’entretien.

Un système efficace et robuste

Le système a été conçu pour être très efficace et avoir une durée de vie prévue jusqu’à 10 ans. Cela a été possible en mettant en œuvre un système de refroidissement passif breveté pour la batterie et un algorithme de gestion d’énergie fonctionnant à travers un microcontrôleur pour obtenir un éclairage adaptatif. Les composants électroniques logés dans un boîtier en aluminium étanche et durable assurent un fonctionnement prolongé même sous des climats rudes. La lampe est facile à monter et utilise des accessoires de montage « antivol ».

Utilisations de Commlight

Commlight peut typiquement être utilisé dans les petites rues, les trottoirs, les marchés, les petites entreprises, les parkings, les arrêts de bus, les communautés rurales et les endroits où le réseau électrique n’est pas disponible ou un raccordement au réseau serait trop coûteux.

L’année dernière, Fosera Lighting a lancé la campagne « Lampadaires pour le Cambodge » sur Indiegogo.com . Cette campagne a été un projet de responsabilité sociale pour aider à améliorer le niveau de vie et la sécurité des personnes dans la province de Kampong Chhanang dans le centre du Cambodge. Réalisé en partenariat avec l’organisation non gouvernementale Base of the Pyramid et l’Organisation mondiale des toilettes, la campagne a recueilli des fonds suffisants pour installer 16 lampadaires Commlight dans les villages de Kraing Learve, Toek Laak et Trapaing Kravann.

« Nous allons continuer à développer d’autres produits avec nos propres ressources et en coopération avec SERIS », a déclaré Robert Haendel, le fondateur et PDG de Fosera Lighting. Actuellement, l’entreprise teste un système de hot spot avec wifi intégré à l’intérieur de la lampe Commlight et se concentre sur la réduction des coûts.

Start-up la plus prometteuse

En récompense pour son innovation, Fosera Lighting a remporté le titre de « start-up la plus prometteuse » dans la catégorie « Ingénierie » lors de TechVenture 2013, une plate-forme qui permet aux start-ups régionales de présenter leurs idées et leurs projets aux investisseurs potentiels et d’élaborer des business plans prometteurs.

Add Comment