Héliodome : une maison solaire bioclimatique

Le soleil est une source d’énergie inépuisable mise à notre disposition gracieusement. C’est ainsi que l’inventeur Eric Wasser a mis une dizaine d’année à réaliser cette étonnante maison en forme de toupie qu’est l’Héliodome. Cette étrange habitation a vu le jour à Cosswiller en Alsace. A part son allure, c’est aussi une maison solaire bioclimatique qui répond aux contraintes énergétiques et aux émissions de gaz.

Architecture de l’Héliodome

Ne ratez aucun article, inscrivez-vous à la newsletter
Vous pourrez vous en désinscrire à tout moment

La particularité de l’Héliodome repose sur son architecture. C’est une maison en bois, verre et béton. Sa forme de toupie a été spécialement conçue en fonction du déplacement du soleil ainsi que son orientation, et son inclinaison en fonction de la latitude. Sa verrière a une superficie de 160 m², en forme de corolle de fleur et qui s’avance hors de la maison. Ce qui donne de très beaux volumes habitables au logement.

L’Héliodome possède une surface de 200 m² et organisé sur trois niveaux : le rez-de chaussée, le premier et deuxième étage.

Système thermique de l’Héliodome

Si l’Héliodome a son étrange allure c’est que des études ont été faites pour que l’habitat s’adapte aux saisons : il assure un chauffage gratuit en hiver et un rafraîchissement naturel en été.

Grâce à structure, c’est le soleil qui apporte la quasi-totalité des besoins énergétiques à la maison. C’est donc une maison totalement écologique car elle fonctionne à l’énergie solaire.

En hiver

En effet, en hiver le soleil se lève au sud-est, reste bas sur l’horizon et se couche au sud-ouest. Son trajet forme donc un arc de cercle dont l’angle avec la terre varie selon la latitude.

Avec l’Héliodome, on n’a presque pas besoin de chauffage car les murs sont bien isolés et les rayons solaires traversent les vitres et permettent de chauffer naturellement la maison durant la journée.

Pour ce qui est de chauffe-eau, il suffit d’installer quelques panneaux solaires surmontant la coupole pour alimenter le système. Et si malgré tout il fait encore plus froid, un poêle à bois a été prévu pour apporter quelques degrés supplémentaires.

En été

Le trajet du soleil forme un arc de cercle du nord-est au nord-ouest en été. Et il se positionne très haut dans le ciel au zénith, ainsi le rayonnement solaire passe par la surface vitrée sans pénétrer dans l’espace mais tout en préservant la fraîcheur intérieure.

Add Comment